Logo: About Ada
You are here: Home | À propos de Ada
Back to the front page

French À propos de Ada Aharoni

Livres en français

Poemes choisis

Vivre Ensemble - La Conférénce d’Ada Aharoni au 3eme Festival International de la Poésie à Paris, Octobre 2009. Cette conférénce a été nommée en tant que Résolution du Festival. Sur sa base, une lettre a été envoyée à Mme Bokova, Directrice Générale de l’UNESCO recommendant la création de la chaîne mondiale de télévision par satellite, la IPCTV - projet d’IFLAC - pour propager la Culture de la Paix au Moyen Orient et à travers le monde.

PCTV: Peace Culture Television - La chaine internationale de télévision par satellite pour la diffusion d’une culture de la paix. (Word - 54 KB)

Livres en français

Metal Et Violettes

Metal Et Violettes

« Les poèmes d’Ada Aharoni dans Metal et Violettes – sont magnifiques ! »
-Jerusalem Post

« Magnifique et fascinant, le livre de poèmes Metal et Violettes, comme le roman historique Du Nil au Jourdain, d’Ada Aharoni, raconte d’une manière passionante des aventures qui touchent à l’histoire du people juif, peu connue du grand public. »
A.B. Yehoshua

To order, send an email to Ada Aharoni

Du Nil au Jourdain Du Nil au Jourdain

Commentaires sur le roman historique sur les Juifs d’Egypt :

Ada Aharoni expose avec sensibilité et une plume de maître, une histoire d’amour captivante entre Inbar, jeune femme activiste dans le mouvement des jeunes Juifs d’Egypte, et Raoul, rescapé de l’holocauste. L’histoire qui est bâtie sur des faits historique, bien recherchés et etudiés par Ada Aharoni, se passe pendant l’Exode des Juifs d’Egypte (1948-1967), à la suite de la création de l’Etat d’Israél. Cet exode historique est peu connu, et l’auteur révèle plusieurs aspects profonds, qui illumine quelques bases inconnues du conflit Israelien - Arabe, de nos jours.

Inbar et Raoul, deux aspects du peuple Juif - les Sepharades et les Ashkenaz, trouvent leur voie du Nil au Jourdain, où ils s’assurent des liens d’amour, et une nouvelle identité à eux mêmes en Israel.

Ce livre qui révèle une histoire dramatique et captivante des Juifs sortis d’Egypte, lors de leur « Second Exode », est une contribution importante à la littérature contemporaine. A la suite de la publication du livre en Israél et en Amérique, il receva plusieurs prix.

Jerusalem Post : l’auteur cree un monde peu connu, varié, riche en caracteres et évenements. Une inoubliable partie de l’histoire humaine, qui se lit comme un beau poème.

Poemes choisis

METAL ET VIOLETTES A JERUSALEM

En un temps de grenades
et de ballons jaunes
pourquoi tes regards
sont-ils de bronze ?
Profonde en soi
une valve est verrouillée
et même une chaude
étreinte ardente
ne peut défaire
l’étreinte métallique.

Comment puis-je débrouiller
tes rêves ? Je voudrais pouvoir semer
des violettes sous ta peau
jusqu’à ce que leur senteur
fonde ton metal
au mien.

Je voudrais pouvoir parcourir
Jérusalem
Dans ta main.

DE MON GRAND PERE PAPOU A MON PETIT FILS IDAN

Papou !
Bonnee nouvelle sur les ailes du vent :
Le petit fils de ta petite-fille,
coquettement coiffé à la Beatle
à son tour est né en Israël.
Un énorme Mazel Tov papou
Où que tu te trouves.

Toi, né à Jaffa au dix-neuvième siècle,
Juif errant parmi les nations
Sur le radeau de la Méduse.
Trois générations au bord du Nil,
Puis, après le renvoi d'Egypte,
La sinueuse Seine a Paris,
Et Milan sous son dôme.

Jadis, le retour en Israël
De ta petite fille idéaliste
Et maintenant Idan, papou,

Idan est ici
Fermant le cycle des racines
De cinq générations
De Jaffa à Haïfa.

Et cette fois papou,
Fêté non point
D'une boîte enrubannée
De chez Groppi au Caire
Emplie de suaves douceurs fondantes
Dont les noix ont un goût d'évanescence,
Mais avec des amandes
Aux cerneaux serré
dans leur coquille forte.

J'ai planté mes racines ici à Haifa,
Et cette fois pour de bon
Pour de bon, papou.

FLEURS D'AMANDIER EN DANGER

Ton regard était couleur d'amandiers
Sur les pentes parsemées de violettes
Des montagnes bibliques

Je le touche toujours
comme ma Jérusalem
sur l'horizon d'ambre
òu on danse joue contre joue
et tu chuchotes :
« Tu fais partie de moi ».

Mais maintenant
avec le grondement des canons
la musique de tes yeux
a de nouveau le coeur lourd
et sa sombre grisaille embrume
nos fleurs d'amandier

Dis-moi mon amour
comment débarasser
nos fleurs
de ces nuages de la guerre
qui nous font tellement peur...

À propos de Ada Aharoni

Ada Aharoni est un écrivain et poète, née au Caire, Egypte, et vivant en Israël. Docteur en littérature et professeur de litterature et sociologie, elle est diplomée de l’université hébraïque de Jérusalem et l’université de Londres.

Dr. Ada Aharoni est une infatigable promotrice de la Paix. La paix entre Juifs et Arabes, la paix entre Israël et ses voisins, la paix entre femmes et hommes, et la paix globale. La paix qui ne peut passer que par le dialogue, la paix qui se construit par des ponts de culture, dans l’écoute et à travers la connaissance de l’autre. « L’ennemi, c’est quelqu’un dont vous n’avez pas écouté l’histoire », dit Ada Aharoni. Elle dit encore « les gens pensent que les conflits entre les nations concernent la terre, ... mais les réelles raisons, les raisons profondes, sont culturelles. Alors, en construisant les ponts culturels de compréhension et de tolérance, vous pouvez créer une atmosphère qui facilite la résolution du conflit ».

Ada Aharoni est fondatrice et présidente de l’organisation IFLAC : The International Forum for the Literature and Culture of Peace, et « LE PONT », première organisation de femmes, Juives et Arabes, pour la promotion active de la paix au Moyen Orient. Le Pont, créé en 1974, et qui a joint IFLAC en 1999, a depuis étendu ses branches en Israël, en Egypte et en Jordanie. « Chaque guerre se termine par un traité, alors pourquoi ne pas commencer par le traité ? Pourquoi tuer nos enlants avant ? ». Le premier Congrès International d’IFLAC « Construire la Paix à travers la Culture et la Littérature » s’est tenu à Haifa (du 27 juin au 1er juillet, 1999), a Sydney, Australie 2001, Londres, Angleterre 2002, a Boursa en Turquie, 2004, et a Los Angeles, 2006.

La présidente d’IFLAC, Ada Aharoni, estime que ce « programme sur les moyens de réformer le Moyen Orient, et le monde, par la culture » a eu un grand succes, et il aura une plus grande influence avec la creation du PCTV : La Televison Mondial par Satellite, pour la Culture de la Paix.

En reconnaissance de ses accomplissements et ses 26 livres promouvant la cause pour la Paix par les ponts de Culture, et les des droits de la femme, sa liberté et l’égalité de ses chances le Senat de Rochester (NY, Etats-Unis) en Octobre 1998, a honoré Ada Aharoni du titre d’une de « 100 Héroïnes Mondiale ». Elle a aussi recu plusieurs Prix Litteraires Internationale, pour sa litterature et poesie de paix, et entre autres, le Prix Merit de « HSJE: The Historical Society of the Jews from Egypt », pour ses recherches et ses livres sur les Juifs d’Egypte.

Ses livres, poèmes, pièces de théâtre et articles ont été traduits en 17 langues, et surtout en anglais, français, arabe, espagnol, chinois, japonais, italien, tchèque, slovaque, russe et allemand. « La Paix ne peut pas être fondée sans liberté, la paix ne peut pas être durable sans justice. L’IFLAC, que je dirige donne espoir à l’humanité », dit Ada Aharoni.


Copyright (c) Ada Aharoni